Qu’est-ce que la dentisterie équine?

La dentisterie équine vise l’alignement naturel de la surface occlusale en ajustant les replis d’émail excessifs de la dentition pour stabiliser et guider l’articulation temporo-mandibulaire (ATM). Cette pratique offre une amplitude maximale du mouvement ainsi qu’une motion avant-arrière du mandibule, lesquelles permettent au cheval d’atteindre des performances neurologiques, proprioceptives et physiques optimales.

Cela signifie : Qu’en ajustant les restrictions dans la dentition, le cheval retrouve un mouvement naturel et complet de sa mâchoire (latéral, avant-arrière). L’articulation temporo-mandibulaire ainsi que la surface de contact entre les dents retrouvent leur équilibre et ont pour effet de permettre une fonction neurologique et proprioceptive complète sur l’ensemble du corps de l’équin.

Pourquoi la dentisterie équine?

Les chevaux possèdent de 36 à 40 dents, lesquelles ne cessent jamais de percer (croître). Les dents des chevaux sont des calcifications nerveuses directement connectées à leur système neurologique. Par conséquent, tout débalancement de leur dentition peut causer d’énormes problèmes dans l’ensemble de leur corps. 

Pour atteindre les plus hautes performances, les chevaux doivent pouvoir utiliser leur fonction neurologique complète.

En ajustant l’émail excessif des dents, nous équilibrons et stabilisons l’articulation temporo-mandibulaire. Cet ajustement encourage une connexion neurologique complète de leur corps, ce qui a pour effet d’augmenter la masse musculaire, la longueur des foulées et la flexibilité en plus d’améliorer leur posture et leur performance générale. Voilà ce qu’est la dentisterie équine balancée : elle rend les chevaux heureux!

Voir cet article écrit par la Dre. Rhiannon Fenton (DVM, CAC, CVA, CVFT) paru dans l'édition Juin / Juillet 2016 du Holistic Horse Magazine. 

 

Commet peut-elle aider?

La dentisterie équine balancée peut aider des chevaux de toute discipline - des athlètes internationaux aux ornements de pâturage! Selon la sévérité du débalancement, différents chevaux peuvent en être affectés de diverses manières. Ce qui peut nous sembler être un petit déséquilibre peut en fait être énorme pour eux!  

Voici quelques symptômes possiblement reliés à un débalancement dentaire :

  • Faible ligne de dos (topline)
  • Incapacité à se tenir au carré
  • Difficulté d’engagement des postérieurs
  • Difficulté à tourner dans une direction
  • Manque de flexibilité
  • Usure inégale des sabots 
  • Tonus musculaire inégal
  • Faible durabilité des ajustements ostéopathiques et chiropratiques  
  • Douleurs
  • Boiterie récurrente
  • Robe morne
  • Très peureux
  • N’aime pas être touché à la figure
  • Trainement des sabots
  • Trébuchements fréquents
  • Grincement des dents
  • Rigidité corporelle
  • Et ainsi de suite...

 

FAQ : Foire aux questions

 

Pourquoi touchez-vous les incisives?

Les incisives sont le début et la partie la plus importante de la dentition équine. Elles soutiennent et guident l’articulation temporo-mandibulaire, laquelle dicte comment un cheval se déplace et se positionne.

Le balancement des incisives est important et propre à chaque individu. Le fait de les rendre droites ne balancera pas nécessairement le cheval. La structure propre à chacun d’eux doit être étudiée et les actions correctives de balancement ajustées conséquemment.

Lorsque les incisives permettent une motion latérale complète et un mouvement avant-arrière du mandibule, le corps du cheval retrouvera également une amplitude de mouvement complète!

 

 

 

N’est-il pas plus simple d’effectuer un râpage électrique (power float)?

Possiblement. Mais les répercussions n’en valent pas la peine. Le râpage électrique implique l’utilisation d’une lame ou d’un disque rotatifs installés à l’extrémité d’une perceuse pour râper les dents. Bien que plusieurs choisissent d’employer cette méthode, nous sommes contre. Pour les raisons suivantes : 

  1. Les instruments électriques pour fins équines ne sont pas aussi avancés que ceux qui sont utilisés en dentisterie humaine. Ils tournent selon un régime beaucoup plus lent, ce qui a pour effet de chauffer et de fragiliser les dents.
  2. Il est très difficile d’effectuer des ajustements subtils. En modifiant la dent de façon trop prononcée trop rapidement, des dommages neurologiques à long terme peuvent survenir.
  3. Plus le cheval aura reçu de sédatifs, plus la position qu’il adoptera sera inhabituelle. Par conséquent, les dents seront équilibrées selon une position non naturelle.

Pour de plus amples renseignements sur les effets du râpage électrique, nous vous suggérons la lecture de ce très bon article : Power floating and equine dentistry

 

 

Tranquillisez-vous les chevaux?

Non. Puisque nous ne sommes pas vétérinaires, nous ne sommes pas certifiés pour effectuer des sédations intraveineuses.

Heureusement, il existe d’autres alternatives! Plusieurs chevaux n’ont pas besoin de sédation, ce qui élimine le problème. Pour ceux qui le requièrent, nous utilisons souvent des huiles essentielles, des techniques de libérations crano-sacrales ainsi que des produits relaxants à usage permis pour les propriétaires de chevaux. La collaboration avec un vétérinaire peut également être envisagée.

 

Où avez-vous étudié?

Au Advance Whole Horse Dentistry Learning Centre, fondé par monsieur Spencer Laflure.

 

www.advancedwholehorsedentistry.com

 

Que pouvez-vous faire pour mon cheval de + 20 ans? 

Plusieurs choses peuvent être faites pour les aînés équins! Le râpage de dents ne fait toutefois pas partie des interventions recommandées!

Lorsque les chevaux atteignent 20 ans et plus, leur ossature et articulations sont complètement soudées et la poussée des dents a ralenti au rythme de 1 mm par année. Leur joint ATM est désormais positionné de façon permanente. La raison des possibles déséquilibres du cheval âgé fait partie du support de l’articulation temporo-mandibulaire et le peu de dents qu’il leur reste doit demeurer intact pour durer le plus longtemps possible. En effectuant tout changement au niveau de leur dentition, nous pourrions causer des déséquilibres neurologiques, des douleurs musculaires et même la dislocation des articulations. Il demeure toutefois important de prévoir un rendez-vous dentaire (!) car pendant cette période, certaines dents peuvent commencer à se déchausser et devenir sensibles pendant la mastication du cheval. Parfois, ces dents ont besoin d’un petit coup de pouce pour tomber et grandement soulager votre cheval! 

Lorsque le cheval entame la perte de sa dentition, il est possible que les dents restantes poussent dans la gencive en arcade opposée. Il s’agit du seul moment où nous effectuerons de la dentisterie sur un cheval âgé (lorsqu’une dent blesse les tissus).

Les traitements ostéopathiques sont efficaces et des ajustements alimentaires pourront grandement aider le cheval âgé. Les dentistes pourront vous émettre des recommandations pour améliorer la qualité de vie de votre cheval! 

(Gauche) Dent sur le point de percer (sous le rebord gingival) chez un cheval de 5 ans. (Droite) Dent sur le point de percer chez un cheval de 20 ans – quelques minces racines demeurent.   

(Gauche) Dent sur le point de percer (sous le rebord gingival) chez un cheval de 5 ans. (Droite) Dent sur le point de percer chez un cheval de 20 ans – quelques minces racines demeurent.

 

Les chevaux sauvages ne reçoivent pas de soins dentaires?

En effet. Et voici quelques bonnes raisons :

  1. Les chevaux sauvages mangent la tête inclinée vers le sol (pâturage) pour une moyenne quotidienne de 20 heures. Pendant ce temps, leur mâchoire se trouve dans une position naturelle et ils mastiquent, ce qui favorise l’usure naturelle de leurs dents.
  2. À l’inverse du foin avec lequel nous nourrissons nos chevaux domestiques, l’herbage qu’ils mangent est riche en silice. Celle-ci est un abrasif naturel et contribue donc à l’usure ainsi qu’à la réduction des débalancements dentaires.
  3. Sélection naturelle. Les chevaux n’étant pas structurellement sains ou équilibrés auront des débalancements dentaires. En habitat sauvage,  ces chevaux voient leur espérance de vie écourtée et, par conséquent, ne seront pas en mesure de se reproduire.
  4. La plupart des chevaux sauvages n’auront pas à sauter une clôture de 5 pieds, tourner sur un dix sous, effectuer du trot allongé, faire des arrêts glissés, tourner des barils à grande vitesse, se déplacer latéralement ou marcher sur un pont instable. Et ils n’effectueront pas ces mêmes demandes dans un environnement à stress élevé tout en demeurant complètement regroupé et attentif aux moindres demandes de leur cavalier.

 

Mon cheval mangera-t-il mieux?

Bien sûr. Mais nous aimerions apporter votre attention sur le fait que votre cheval BOUGERA mieux et gagnera en masse musculaire!

 

À partir de quel âge est-il recommandé de commencer la dentisterie?

Les chevaux commencent le remplacement de leurs dents à l’âge de 2 ans. Leur dentition est alors en changement perpétuel jusqu’à 5 ans.

Il est recommandé de commencer la dentisterie vers l’âge de 3 ans puisqu’à ce moment les sutures du crâne se sont ossifiées. Les rendez-vous dentaires sont toujours bienvenus avant cet âge afin de s’assurer que le remplacement des dents se fait bien et qu’aucune capsule dentaire (tooth cap) n’est coincée.

Commencer la dentisterie pour votre cheval âgé entre 3 et 6 ans est une bonne façon d’assurer son équilibre à long terme. Une dentisterie régulière diminuera les risques de blessure et les problèmes de santé en plus de faciliter l’entrainement de votre monture tout au long de sa vie.

 

 

Les dents ont-elles un lien neurologique?

Oui!

Tous les nerfs crâniens passent par ou sur le côté de l’articulation temporo-mandibulaire. L’ATM est responsable de la proprioception, laquelle indique au cheval où il se situe dans l’espace temps, quel sabot il doit déplacer et quand, et ainsi de suite.

Les dents sont factorielles à l’équilibre et guident l’ATM. L’ATM est l’articulation la plus proprioceptive du corps de l’équidé. Voilà pourquoi les débalancements de leur dentition affecteront grandement la fonction neurologique et proprioceptive. Voici quelques liens qui décrivent plus en profondeur la proprioception et les effets neurologiques reliés aux dents : 

Equine Wellness Center

Integrative Veterinary Care

Feet + Teeth = Posture and Performance

 

Voici un schéma des lignes méridiennes d’acupuncture chez le cheval. Chaque méridien représente un canal d’énergie dans le corps et peut être désigné comme un système circulatoire composant l’entièreté du cheval. Il s’agit d’une autre présentation permettant de constater à quel point le corps équin est relié aux dents.

Comme le démontre cette illustration, la plupart des canaux méridiens naissent ou passent par l’articulation temporo-mandibulaire (ATM). Les dents sont directement reliées aux méridiens d’acupuncture. Consultez la relation « méridio-dentaire » dans l’article de la Dre Rhiannon Fenton (DVM, CAC, CVA, CVFT).

 

Articles intéressants

Where does my horse hurt?

Do Equine Dentists Interfere Too Much?

 

 

 

Traduction par: Symphonie Nadeau